Doji (Ide) Shinjiro

Master storyteller married to Doji Kikuro's sister

Description:

Doji Shinjiro

Ide Emissary rank 4

 

Earth 2

Stamina 2

Willpower 2

-——————-

Water 3

Strength 3

Perception 3

-——————-

Fire 4

Agility 4

Intelligence 4

-———————

Air 4

Reflexes  4

Awareness 4

-———————

Void 4

-———————

Skills:

Courtier (Manipulation/Political Maneuvering) 5

Etiquette (Conversation/Bureaucracy/Sincerity) 5

Investigation (Notice) 3

Storytelling (Bragging)5

Commerce 1

Horsemanship 1

Lore (History) 3

Games (Letters) 2

Calligraphy (High Rokugani) 2

Lore (Heraldry) 2

Meditation 2

-————————————————-

Advantages

Ally (2/2) Ide Toshihiro, master of the Ide emissary school

Servant (Personal attendant) (2)

-—————————————————————————————————

Disadvantages

Idealistic (-2)

Driven (Prove myself) (Bonus)

-————————————————-

Heritage tables

Dishonorable past: Ancestor was a coward

Honorable past: Ancestor was an imperial magistrate

Mixed blessing: Ancestor was a famous storyteller

-——————————————————————————————

Honor:  2.8

Glory:

Status:

Insight: 207

 

 

Bio:

Doji Shinjiro

 

Apparence:  

Fidèle aux traditions de son clan d’adoption, Shinjiro porte ses cheveux longs et les teints en blanc.  Il porte aussi des kimonos de la plus haute qualité, ajoutant toujours un accessoire ou une pièce de vêtement de couleur pourpre en l’honneur de ses ancêtres. Élevé par une femme très spirituelle, Shinjiro fut initié très jeune à la méditation et au Tao.  Il croit fermement que pour parfaire sa personne, il doit avoir un esprit sain dans un corps sain.  Ainsi, il débute chaque journée par une séance de méditation et d’exercices physiques.  Cet entrainement et l’héritage Moto de son père, lui ont conféré une force et des réflexes supérieurs à ceux de la plupart des autres courtiers.  Shinjiro est aussi plus grand que la moyenne.  Son visage, bien que maquillé, demeure légèrement plus foncé que celui de ses congénères Cranes et reflète une sérénité et un calme impressionnant qui cachent un esprit analytique et scrutateur.  Comme beaucoup de gens éduqués à l’école Ide, Shinjiro dispose d’un regard perçant qui est particulièrement adepte à lire les émotions et à découvrir les intentions des gens. 

Comme beaucoup d’Unicorn, Shinjiro possède un porte-bonheur qu’il transporte  toujours sur lui. Il s’agit d’un magnifique éventail en papier de haute qualité fabriqué par un artisan crane.  Cet éventail fut l’un des cadeaux de mariage qu’il reçu de son damyo quand il épousa Doji Noriko. L’objet d’art en bois de cerisier est muni d’une poignée tressée de crinière de cheval et est peint de plusieurs scènes historiques, un clin d’œil à l’intérêt de Shinjiro pour l’histoire.

Motivations:

Né d’une union forcée entre un guerrier Moto et la fille d’un diplomate Ide, Shinjiro grandit dans la peur de son père, un homme froid et violent, et dans la honte d’avoir un ancêtre réputé couard.  En effet, Ide Musashi, un de ses ancêtres du côté maternel avait fuit lors d’une grande bataille et qui crié lorsqu’on lui ordonna de se faire seppuku.  Dégoûté par sa femme et son propre fils, le valeureux guerrier ne que peu de temps en leur compagnie et faisait toujours sentir à son fils à quel point les actes lâches de l’ancêtre nuisait à l’honneur familial.

Encouragé par sa mère, une diplomate très sage, Shinjiro se mit en tête de regagner son père en lavant l’honneur de son ancêtre.  Pour se faire, le jeune homme allait agir de façon exemplaire et toujours donner le meilleur de lui-même.  Bien après la mort de son père, qui ne lui a jamais avoué être fier de lui, Shinjiro conserve cette attitude et est prêt à tous les sacrifices pour prouver sa valeur et redorer l’honneur de sa famille.

Personne envers j’ai le plus confiance:

Entouré à la Cour de politiciens et de diplomates retors, Shinjiro sait bien qu’il ne peut compter que sur lui-même.  Certains de ses collègues sont jaloux de son prestige tandis que d’autres le considère comme un parvenu en tant qu’Unicorn. Il sait cependant que son épouse, Doji Noriko, est totalement digne de confiance.  Bien que leur union n’ait été au départ qu’un arrangement entre deux clans, les deux jeunes diplomates se sont rapidement épris l’un de l’autre et ont développé une relation très forte.  Son épouse est sa confidente et sa conseillère.  Elle doit aussi modérer ses actions qui sont parfois poussées par son interprétation trop littérale du bushido.

Plus grande force :

Shinjiro a deux grandes forces : sa dévotion et ses nombreuses connaissances.  Il est totalement dévoué à son clan d’adoption et bien qu’il entretienne encore des liens avec les Unicorns, il se considère comme un Crane et est complètement loyal à ce clan.  Sa vision  très étroite du bushido lui interdit de trahir son maître et il voit d’un très mauvais œil toute tentative de corruption ou de malhonnêteté. 

Bien que fasciné par les batailles épiques, Shinjiro fut éduqué à l’école des émissaires Ide, école que fréquenta sa mère.  Son enseignant dut Ide Toshihiro, l’homme qui enseigna aussi à sa mère.  Au fil des ans, grâce aux méthodes dures mais justes de son sensei, Shinjiro devint un expert diplomate, adepte à prévoir les actions des autres.  Ses connaissances du système  bureaucratique impérial et de l’art de la négociation furent des atouts importants qui furent certainement des éléments qui poussèrent les Cranes à le choisir pour l’unir à Doji Noriko.

Plus grande faiblesse :

Comme beaucoup d’individus intenses, la plus grande force de Shinjiro est aussi sa faiblesse.  En effet, sa dévotion presque aveugle le mènera  peut-être à sa perte.  Shinjiro interprète tellement strictement le code du bushido qu’il en vient parfois à se faire des ennemis et à être exclu de certaines discussions nécessitant un peu de pragmatisme.  Il préférerait mourir que de trahir ses principes et les gens qui l’ont accepté parmi eux.

<u>
</u>

Vision du bushido :

Shinjiro a, depuis la tendre enfance, entendu des histoires de batailles épiques, de samurais se sacrifiant au combat et de diplomates contrant les manigances des fourbes.  Dans sa volonté de laver son honneur et celui de sa famille, il a mis en pratique le code du bushido avec une intensité rarement vue.  Il applique le code dans sa vie de tous les jours et regarde avec dédain ceux qui ne le suivent pas.  Il tente aussi de guider ces gens en montrant l’exemple et en élaborant des histoires moralisatrices qui vont servir à faire réagir.  Les deux valeurs les plus importantes pour lui sont Makoto et Chugo puisqu’il croit à l’authenticité et la dévotion plus que tout.

Opinion de mon clan :

Bien qu’il respecte énormement ses ancêtres et ses parents, Shinjiro ne peut s’empêcher, après avoir passé plusieurs années chez les Cranes, de voir les Unicorn comme des gens égarés suivant certaines traditions anormales.  Très traditionnaliste, il n’approuve pas toutes les actions de ses anciens congénères et est attristé par le manque d’honneur de certains.

Opinion de mon clan d’adoption :

Vivant parmi le clan Crane depuis plusieurs années, Shinjiro est maintenant totalement habitué aux traditions Crane et les voit comme le summum de la classe et de la dignité.  En tant qu’amoureux des arts, de la paix et de la voie de la diplomatie, il se sent parfaitement à l’aise au sein de son clan d’adoption.

Ma femme :

En homme de famille, Shinjiro est très dévoué à sa femme et à ses enfants.  Bien que son mariage fût à l’origine un mariage politique afin de repayer une dette au clan Unicorn et à la famille Ide, Shinjiro et Noriko sont rapidement devenus des complices.  Ils sont maintenant amoureux l’un de l’autre et agissent comme tel.

Préjugés :

En raison de sa vision très étroite du bushido, Shinjiro a des préjugés assez forts envers les gens déshonorables ou qui ne suivent pas ce qu’il voit comme le code.  La majorité des Scorpions, des Crabes et des Mantis ne sont pas très appréciés et il a tendance à être plus froid à l’égard de ces gens à moins qu’ils démontrent une courtoisie ou un sens de l’honneur supérieur à la normale.  Certaines personnes qui seraient vues comme honorables par la plupart des gens peuvent aussi être identifiés comme « déshonorables » par Shinjiro puisque son interprétation est plus pointilleuse que la normale.

Envers qui suis-je le plus loyal :

Bien qu’il aime sa femme et ses enfants et sacrifierait sa vie pour eux, Doji Shinjiro demeure principalement loyal à son daimyo.  Cela s’inscrit dans sa volonté de prouver sa valeur aux autres. 

Ce que j’aime :

Shinjiro est un passionné des arts, de la poésie, du théâtre et de l’histoire.  Il adore entendre et raconter des récits de bataille et de duels épiques ainsi que vanter les exploits des figures épiques de l’Empire.  L’un des passe-temps de Shinjiro est le jeu de lettres.  Il y excelle et adore envoyer de belles lettres calligraphiées parfaitement et inscrites sur du papier de la plus haute qualité, mettant au défi ses interlocuteurs. 

Ce que je déteste :

Il n’aime pas les rustres, les gens déshonorables et fourbes et n’apprécie pas les gens ne démontrant pas un minimum d’éducation.  L’éducation, la courtoisie et la bienséance sont trois choses qui différencient l’homme de la bête.

Comment je réagis aux écarts de conduite de subordonnés :

Shinjiro est très exigeant envers ses subordonnés et ne tolère aucun acte déshonorable de la part de ses serviteurs.  Il a tendance à être tolérant lorsqu’il s’agit d’erreurs involontaires mais est sans pitié pour les trahisons, les mensonges et la couardise.  Dans ce cas, il châtie sévèrement le serviteur et la punition peut aller du renvoi pur et simple à un châtiment corporel.

Comment mes parents me décriraient :

Un jeune homme ambitieux mais patient, qui souhaite de tout cœur se montrer comme un exemple et ainsi démontrer que sa famille n’est pas composée exclusivement de couards et d’échecs.  Sa vision de bushido est un peu trop étroite et peut parfois jouer contre lui mais ses standards d’excellence sont très hauts.  Il est d’une loyauté et d’une dévotion sans borne pour sa famille, son clan et son maître.

Ambition :

Shinjiro souhaiterait bien, maintenant que son beau-frère est devenu ministre de l’Empereur, être nommé ambassadeur Crane à la Cour impériale.  Il atteindrait un haut statut qui serait reflété sur sa famille.  Il égalerait aussi la renommé d’un autre de ses ancêtres qui fut magistrat impérial.

Religion :

En tant que traditionnaliste, Shinjiro suit les préceptes du Tao bien qu’il ne prie que très peu.  Il focalise sa spiritualité dans la méditation qu’il fait tout les matins.

Doji (Ide) Shinjiro

Withering Empire Manshoon66